.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

vendredi 26 août 2016




Le voyage à Nantes 2016


Derniers jours




















video






Le gentil garçon


L'inconnu me dévore


Musée Dobrée, Nantes



L’inconnu me dévore”, peut-on lire en breton ancien sur la tour du palais Dobrée, comme si le bâtiment énigmatique, fermé au public, nous encourageait à le visiter en douce. Obéissant, Le Gentil Garçon se laisse dévorer par la curiosité.

Dans une scénographie de prestidigitateur, il jongle avec les collections de trois musées nantais – le musée Thomas-Dobrée, le musée des Beaux-Arts et le Muséum d’histoire naturelle – ainsi qu’avec ses propres œuvres, dont plusieurs inédites.

Une invitation à se glisser dans les dédales du palais pour explorer la lisière du monde fini, entre la connaissance et l’ignorance, entre le visible et l’invisible.

Alliant l’intellect au sensible, chaque salle est pensée comme une étape dans la traversée des apparences : le cabinet hermétique, le bureau invisible, la galerie des torches, le salon nocturne, la salle des augures, la galerie des iris, le bureau des miniatures, le salon Arlequin, le salon de musique,la chambre de l’enfant prodige, le cabinet martien, le jardin d’hiver. Le temps d’un été, le palais prend vie, animé par des jeux d’ombres et de reflets, des changements d’échelles, des mises en abyme qui trompent le regard du visiteur et bouleversent ses certitudes. (communiqué de presse)




le Gentil Garçon, alias Julien Amouroux, né en 1998 est un artiste lyonnais.


« On dit de mon travail qu'il obéit à une logique du plaisir et je l'avoue, j'aime me presser le citron pour décocher les traits de mon esprit. Pour tout dire, je vise un point précis, dans une zone étrangement innervée, à égale distance entre le cerveau et le cœur. La pratique est d'autant plus jubilatoire qu'elle est risquée, cela demande de la rigueur et beaucoup de décontraction.

C'est important la décontraction, c'est ce qui conforte les gens dans l'envie de vous croire, même si c'est trop gros, même si on voit les trucages. De toute façon, le derrière du décor, c'est plus intéressant que le décor lui-même. Ça c'est un truc d'enfant, se demander comment ça marche, un truc d'enfant ou un truc de scientifique, ce qui est à peu près la même chose et il n'y a rien de péjoratif.

D'ailleurs moi aussi, un jour, j'ai voulu en être, de ceux qui savent : la théorie quantique, l'algèbre de Boole, la thermodynamique, les nombres transcendants… Mais plus j'étudiais le fonctionnement du monde et plus je doutais de sa réalité, sa texture devenait changeante, il me glissait entre les doigts. Aussi j'ai décidé d'arrêter d'apprendre ; dorénavant, l'inconnu, je l'inventerai. Après tout, ne pas savoir c'est déjà avoir un point de vue. J'ai quand même pris le pli, je compte toujours sur la gravité pour dessiner les jolies courbes, les jolies paraboles.

Malgré tout, mon ignorance restera sans limites, parfois je comblerai les trous, mais bien souvent je me contenterai de les exhiber, on dit bien que l'on invente des trésors quand on ne fait que les découvrir. L'équipement restera minimal : pas de boussole, juste une bonne pioche. Pour le reste, je garde confiance en ma bonne étoile pour me faire tomber sur un os. »















Le musée Dobrée à Nantes












video








Célébrations - cœlacanthe (version chocolat noir), 2005-2016, en collaboration avec le paléontologue François Escuillié.  Le Gentil Garçon, "Il ne s'agit pas de comprendre, il s'agit de croire", 2014








Sarcophage d’enfant, époque mérovingienne, collection Musée Dobrée, Nantes.  Anish Kapoor,  "Sister Piece of When I am Pregnant", 2005. Vous n'allez pouvoir que deviner l'oeuvre d'Anish Kapoor (la tache dans le mur à la tête du sarcophage), c'est juste un trou dans le mur et il faut se placer de côté pour la voir. C'est une oeuvre étonnante, malgré qu'elle ne soit qu'un trou, mais elle semble créer une illusion d'optique très intéressante.








La galerie des torches








La galerie des torches








La galerie des torches







Invisible Suspects (détail), Le gentil Garçon, 2014







Anonyme, Tête colossale de saint, XVIIème, coll. Musée des Beaux-Arts de Nantes, sélection de cristaux de roche (quartz)






Le Gentil Garçon,  La Nuit , 2011






Gilbert & George, Spunkland, 1997, collection du Musée des Beaux-arts de Nantes.  Le Gentil Garçon, Totologie, 2006-2016.  Massue en bois des Iles Marquises, collection Musée Dobrée.







Massue en bois (aux multiples visages) des Iles Marquises, collection Musée Dobrée.







Le Gentil Garçon, 777 ans de malheurs, 2011 (mosaïque composée de 111 miroirs brisés). Sélection de poteries gallo-romaines coll. Musée Dobrée







Anneau, Éthiopie, XIXème siècle.  Grain de chapelet.  Memento mori (netsuké, Japon).  Epingle, femme nue sans bras.  Figurine érotique, faux réalisé au XIXème - collection Musée Dobrée








Jean-Antoine WATTEAU, Arlequin empereur dans la lune, Vers 1707, Coll. Musée des Beaux arts de Nantes, reproduction agrandie.  Toucan et émeraude, Malachite cristallisée.  Soufre natif cristallisé, Loriot masqué, coll. Muséum de Nantes 






Christopher Wool, "P274" - collection FNAC en dépôt au Musée des Beaux-arts de Nantes.
François Morellet, "2 trames de petits tirets 3° 177°" / Aurélie Nemours, "Rythme du millimètre", 1977 / Raymond Hains, "Hépérile éclaté", 1985 - collection Musée des Beaux-arts de Nantes
Zèbre de Burchell - collection Muséum de Nantes. "La méthode rose", Le Gentil Garçon, 2010








Eva Hesse, sans titre,1960, huile sur toile, collection du Musée des Beaux-arts de Nantes.  Divers objets de curiosités, parfois indéterminés ou d'origine inconnue, sélectionnés dans les collections du Muséum de Nantes, du Musée Dobrée et des collections personnelles du paléontologue François Escuillé / Le Gentil Garçon, "Hocus Pocus", installation, longue vue, microscope.







Divers objets de curiosités







Le Gentil Garçon, "Hocus Pocus", installation, longue vue, microscope.







Le voyage de Mercure, Le Gentil Garçon, 2016. Film d'animation réalisé à partir de la sculpture en bronze Mercure prenant son épée pour trancher la tête d’Argus (1822) de Jean-Baptiste-Joseph Debay







































Gym Tonic, années 80, Too too, too you too...





video



































lundi 22 août 2016




"Littérature"







































































Tom of Finland













Souriez!












Les Demi Dieux 


Danny Fitzgerald 





Richard Bennett







Eadweard Muybridge 






Man on white horse






Carl van Vechten, USA






Geoffrey Holder (Danseur)